Première station de distribution d’hydrogène pour chariots élévateurs en France

Première station de distribution d’hydrogène pour chariots élévateurs en France

Air Liquide vient d’annoncer qu’il va fournir une station de distribution d’hydrogène à IKEA

pour son centre logistique de St Quentin Fallavier dans l’Isère afin d’alimenter une flotte d’une vingtaine de chariots élévateurs munis de piles à combustible. Une réalisation qui conforte la dynamique de ce premier marché des piles à combustibles.
Engagé depuis plusieurs années dans une stratégie de maîtrise énergétique et environnementale de ses sites, avec des réalisations en géothermie et en centrales biomasse, le groupe Ikéa poursuit sa stratégie environnementale avec un nouvel engagement sur son site logistique de Saint Quentin Fallavier (son plus gros et historique centre logistique en France), cette fois-ci :

Dans l’hydrogène.

Le site va disposer d’une flotte d’une vingtaine de chariots élévateurs équipés de piles à combustible à hydrogène de la société Hy-Pulsion (co-entreprise détenue à 80 % par Axane, groupe Air Liquide, et à 20 % par Plug Power).
Ceux-ci seront approvisionnés par une station de distribution conçue par Air Liquide, capable de délivrer l’hydrogène à une pression de 350 bars, pour permettre un plein en 3 minutes.

La solution de motorisation électrique alimentée par pile à combustible hydrogène connaît un grand succès mondial dans le domaine des chariots élévateurs

Ce qui constituent ainsi le premier marché en croissance et mâture, en particulier en Amérique du Nord. On estime aujourd’hui que plus de 3000 chariots fonctionnant à l’hydrogène sont en service aux Etats-Unis et au Canada sur les plates-formes logistiques. Cette technologie apporte en effet tous les avantages des motorisations électriques en matière de réduction de pollution de l’air dans les lieux confinés, mais avec une autonomie supérieure aux batteries et des moyens de charge très rapides.
La réalisation de la station pour le centre logistique Ikéa est donc une belle vitrine pour le déploiement de ce marché en France et en Europe et devrait contribuer aussi à faire évoluer la réglementation sur l’hydrogène en France, qui aujourd’hui freine le déploiement de la filière.
Selon Air Liquide, la conversion de seulement 10 % de la flotte mondiale de chariots élévateurs représenterait un marché potentiel d’hydrogène de 7 milliards d’euros.  

admin